Les légumes de décembre

Nous voici aux portes de l’hiver qui se profile tout doucement avec le mois de décembre et ses températures rafraîchissantes ! A nous les bons petits plats d’hiver avec notamment les soupes, les ragoûts, les plats en sauces accompagnés bien sûr de toute une palette de légumes divers et variés.

L’avocat, bien qu’importé, a sa place sur notre table car il est le seul des fruits et légumes à contenir des lipides. Sa texture est savoureuse et peut se manger seul avec un filet de citron ou de vinaigre, en salade, en sushis, en dessert et bien sûr en guacamole.

Le brocoli est un grand parent du chou-fleur. Son goût très doux et son croquant font des merveilles dans tous types de recettes salées. Il s’accommode très facilement au quotidien, que ce soit en soupe, en gratin, en beignet, en risotto, en tarte salée, en flan ou en terrine. Gorgé de vitamines, ce légume vert participe en plus à votre bien-être ! C’est le légume facile à vivre par excellence.

L’endive est le légume le plus consommé par les français. Il faut bien avouer que l’endive est devenue plus sucrée et plus croquante qu’au temps de nos grand-mères. Nous la connaissons avec sa couleur blanche mais pour changer, pensez également à la Carmine et à sa jolie couleur rouge ! L’endive se mange crue, cuite, confite, entière, en purée, enfournée, en cocotte, enroulée. A l’apéritif, en salade avec des petits cubes de pomme et quelques noix sans oublier les tartes, les veloutés ou bien encore les gratins. Pour le dépaysement et les fans de sucré-salé,
n‘oubliez pas qu’elle aime aussi les fruits (pomme, raisin, kiwi) et les épices douces (cumin, muscade).

Le céleri est une plante médicinale et aphrodisiaque avant d’entrer en cuisine. Sa saveur marquée et sa texture croquante le rendent aussi délicieux cru que cuit. Par petites touches ou en ingrédient vedette, le céleri-branche se prépare et s’accommode avec facilité tout en vous permettant de faire le plein de vitalité. En gratin, en salade, en gaspacho ou bien à l’apéritif comme l’endive, vous apprécierez l’ampleur aromatique qu’il dégage. Même les feuilles peuvent être mises de côté pour compléter une soupe de légumes. Alors prêt ? Croquez !

L’épinard avec ses belles feuilles vertes foncées, lisses et cloquées, son petit goût frais et sucré, a tout pour nous séduire ! Pouvant être consommé cru ou cuit, il aime le jambon fumé, le saumon et les crustacés. Son goût sucré peut s’associer aux fromages forts. Il peut se cuisiner en gratin, en lasagnes, dans des farces, seul avec un filet d’huile parfumée (sésame, noix, olive) ou encore avec quelques pignons. Il est notre allié car il comporte beaucoup de fibres, de nombreux minéraux, une grande diversité d’oligo- éléments et des vitamines. Mais pensez bien à le cuisiner dans les deux jours suivant son achat. L’épinard est connu pour être un légume facilitant la digestion, c’est pourquoi il est surnommé « le balai de l’estomac ».

La mâche amènera une touche de fraîcheur pour celles et ceux qui sont en manque de salade en cette période de l’année. C’est la salade de la bonne humeur. La vitamine B9 agit sur le système nerveux et vous assure un bon sommeil. La vitamine C aux propriétés anti-oxydantes lutte contre le vieillissement prématuré des cellules et contribue au fonctionnement du système immunitaire. Elle apporte également la bêta-carotène, un autre anti-oxydant. En salade, elle est délicieuse avec un mélange de fruits secs (amandes, noisettes). Cuite à l’étuvée au beurre, sa finesse gustative fera écho à celle du foie gras et du magret de canard. Optez pour le sucré-salé et associez quelques feuilles légèrement caramélisées avec des quartiers d’orange ou  de clémentine, le tout accompagné d’une boule de glace et d’un peu de cannelle. Une bonne idée de dessert pour les fêtes de Noël qui approchent.

A vos paniers, direction le marché !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *