Quels fruits pour quels animaux ?

Rubrique Naturo’pattes

Les fruits et les animaux : ils en ont envie et nous sommes tentés de leur en donner mais lesquels sont bons et sans danger ?

Les fruits contiennent de l’eau, des fibres, des vitamines et des sucres .

Ils permettent de donner un apport en eau l’été.

Si vous donnez des fruits, parce que votre chien ou votre chat les aime, vérifiez qu’ils ne font pas partie des fruits défendus bien sûr. Veillez à privilégier les fruits pauvres en sucre, riches en eau, comme par exemple la pastèque ou la pomme… en évitant les fruits secs.

L’apport en eau est toujours un plus, surtout par forte chaleur si votre animal préfère les fruits à son eau de boisson ou lorsque son système rénal est fatigué…

LES BIENFAITS DES FRUITS AUTORISÉS POUR NOS ANIMAUX

LE MELON

Le melon (34 kcal pour 100g) est un aliment intéressant. Contenant des beta carotènes et des vitamines (B6 et C) ainsi que des fibres et du potassium.

LA FRAISE

Les fraises (32 kcal pour 100g), et les framboises (52 kcal pour 100g) apportent des fibres et des vitamines. Notamment de la vitamine C, mais aussi du fer, du potassium et des flavonoïdes.

LA POMME

La pomme (52 Kcal pour 100g), la poire (57 kcal pour 100g), la pêche (39 kcal pour 100g)… sont des fruits qui apportent des vitamines A et C, des fibres et de l’eau.

LA PASTEQUE

La pastèque (30kcal pour 100g) est le meilleur apport en eau qui existe. 92% de ce fruit, très peu calorique, qui contient du beta carotène, des vitamines (A, B1 ou thiamine, B6 ou pyridoxine et C).

L’ABRICOT

L’abricot (48 kcal pour 100g) contrairement à la légende n’est pas interdit (mais sans son noyau bien sur). Intéressant car il contient notamment un taux très important de béta carotènes.

LE KIWI

Le kiwi (61 kcal pour 100g) est un fruit d’hiver qui contient une bonne dose de nutriments (beaucoup de vitamines, d’oligoéléments) et un taux très intéressant d’antioxydants.

L’ANANAS

L’ananas (50 kcal pour 100g) contient des vitamines A, B, C , des minéraux calcium, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, sélénium et sodium, du fer, et du zinc. Il représente donc un bon cocktail d’oligoéléments à lui tout seul. Notamment pour complémenter une ration ménagère, tant que l’on tient compte de son taux de sucre.

LES CLEMENTINES

Les clémentines (47 kcal pour 100g), et les oranges (47 kcal pour 100g) (plutôt des fruits d’hiver,) intéressantes pour leur apport en vitamine C, et en antioxydants. (JAMAIS POUR LES CHATS)

LES MYRTILLES

Les myrtilles (57 kcal pour 100g) sont maintenant très utilisées en alimentation animale pour leurs apports en resvératrol (anti-oxydants) et leur action sur la bonne santé du système urinaire et digestive.

LES FIGUES FRAICHES

Les figues fraîches (65 kcal pour 100g) contiennent de nombreuses vitamines du groupe B, des fibres et un fort taux d’anti-oxydants (polyphenols) qui agissent notamment en protégeant le système circulatoire.

LA BANANE

La banane (89 kcal pour 100g) est un fruit très (voire trop) calorique, elle sert souvent de friandise… attention donc à ne pas en abuser ! Si vous en donnez, diminuez les calories de la ration habituelle. Sans frustrer votre animal, c’est-à-dire en ajoutant par exemple d’autres fibres non caloriques comme des courgettes ou des haricots verts…(JAMAIS DE BANANE POUR UN CHAT).

LA MANGUE

La mangue, très appréciée des chats, sans la peau bien sur.

Les chats sont carnivores et pas omnivores comme les chiens. Les fruits seront donc donnés en friandise et ne dépasseront pas le ratio de 5%/viande et/ou poisson . 

LES FRUITS À BANNIR DE L’ALIMENTATION DE SON ANIMAL

LES RAISINS ENTIERS MÊME SECS !

Ils sont dangereux : L’absorption de grains de raisin frais ou secs peut provoquer une insuffisance rénale aiguë chez le chien (et peut être chez le chat et le furet). Donc, si vous avez des pieds de vigne, veillez à ce que les grappes soient hors d’atteinte pour votre chien.

LES NOYAUX DES CERISES, DES ABRICOTS, DES PRUNES, DES PÊCHES ET AUTRES NECTARINES.

Le noyau des cerises est très toxique. Contrairement à la pulpe, les signes observés lors d’une intoxication sont des difficultés respiratoires (hyperventilation : halètement et augmentation de la fréquence respiratoire), une modification du rythme cardiaque, des pupilles dilatées, des vomissements, des rougeurs cutanées

Les feuilles et les fleurs contiennent également ce composé.

Évitez donc à votre chien d’en absorber et gardez vos cerises pour le clafoutis !

Comme pour les cerises, les noyaux d’abricots, de prunes, de pêches et de nectarines sont toxiques (à cause des composés cyanhydriques) pour les chiens et chats. Mais ils peuvent tout à fait consommer la pulpe du fruit. Prenez des dispositions si votre petit gourmet montre une attirance pour ces fruits ou d’autre parties de ces arbres fruitiers (tige, feuille, fleur)…

LES PÉPINS DES POMMES. Attention, les chiens raffolent souvent de ce fruit qui n’est pas dangereux si l’on veille à bien retirer le centre. 

LA NOIX DE MACADAMIA. Attention aux mélanges apéritifs qui en contiennent. Son absorption provoque chez le chien des troubles nerveux, de la fièvre,des vomissements et une faiblesse généralisée.

TIGES, FEUILLES ET PEAU DE LA TOMATE. Sa chair ne pose pas de souci, en revanche, sa peau n’est pas très digeste, sa tige et ses feuilles sont toxiques. Ils peuvent provoquer de graves soucis intestinaux. Attention donc si votre chien avale tout et que vos plants de tomates sont accessibles !

LE SAVIEZ-VOUS ?

  • La vitamine A permet un bon fonctionnement de la vision, un bon état de la peau, une moins grande sensibilité aux infections…
  • Le bétacarotène est un précurseur de la vitamine A, il a donc un rôle dans le bon fonctionnement visuel, le bon état de la peau .
  • La thiamine (ou Vitamine B1) est active dans la prévention des troubles nerveux ou cardiaques .
  • La pyridoxine (ou Vitamine B6) est importante pour le bon état de la peau, du système sanguin et nerveux
  • La vitamine C n’est pas indispensable au chien et au chat car leur foie en produit mais elle permet de diminuer les effets du vieillissement (et l’arthrose notamment)

Sachez que l’excès de fruits aura aussi (comme chez nous) tendance à créer des problèmes de transit (a minima des flatulences, et probablement des diarrhées) : introduisez-les par de toutes petites quantités, et très progressivement !

Faites attention également à ne pas modifier l’équilibre en sucre pour la ration des animaux diabétiques, pour eux cet apport est à calculer avec le vétérinaire et en fonction de l’aliment principal, d’autant plus si vous avez équilibré sa maladie avec des injections d’insuline car vous mettriez sa santé en danger…

Quelle quantité ? 10 g de fruit par kg de poids du chien, soit 100 g pour un chien de 10 kg

ET ENFIN, LES FRUITS QUI N’APPORTENT RIEN… SONT CEUX DONT NOUS N’AVONS PAS PARLÉ BIEN SÛR !

Source : Dr Muriel Alnot, vétérinaire

Prenez conseils auprès de votre naturopathe Cathie Avargues chez In Magicis Natura.

Source : Dr Muriel Alno, vétérinaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *