Mon univers est constitué de 2 activités : la Chiropraxie et l’Haptonomie.

1 – La chiropraxie

Chiropracteur de formation, j’ai étudié 6 ans à l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie (IFEC). C’est un établissement agrée par le Ministère de la Santé.Je suis aussi diplômée de l’European Chiropractic Union et Certifiée Neural Organization Technic.

Pour qui ? La chiropraxie s’adresse à tous les publics, du nouveau-né à la personne âgée, mais c’est une thérapie bien souvent recommandée pour les femmes enceintes et les nouveau-nés.

Pour quoi ? La chiropraxie peut résoudre :

  • Les problèmes ostéo-articulaires : tendinites, lumbagos, sciatiques, cruralgies, entorses, migraines, céphalées, dorsalgies, cervicalgies, …
  • Les pathologies auto-immunes,
  • Les allergies,
  • L’hyperactivité,
  • Et certains symptômes viscéraux, accompagnés ou non de douleurs vertébrales associées : asthme, problèmes gynécologiques, etc.

Comment ?

La technique chiropractique que j’utilise s’appelle N.O.T. (organisation neurologique) ; elle travaille sur le cerveau reptilien (cerveau le plus primitif) et les mémoires cellulaires. En tant que chiropracteur, je suis spécialiste du système neuro-musculo-squelettique, du rachis et de l’appareil locomoteur. La chiropraxie est une thérapie manuelle holistique tenant compte des facultés de récupération du corps humain. Elle consiste en des ajustements chiropractiques qui sont des manipulations vertébrales ou articulaires spécifiques, et un travail sur les tissus mous sous forme de « trigger point » (point réflexe). Je conseille également mes patients afin de corriger certaines habitudes de vie qui pourraient être néfastes à leur santé.

2 – L’Haptonomie

Je suis certifiée en accompagnement haptonomique pré et post natal, de l’Institut Scientifique d’Haptonomie, ainsi qu’en haptosynésie, formation que j’ai suivie à l’Institut Scientifique d’Haptonomie. On dit que l’haptonomie est la science de l’affectivité. Il s’agit d’une approche par le toucher, et en fin de compte une manière d’être, d’être ensemble.

2.1 – L’haptonomie pré et post natale

L’haptonomie pré / post natale s’adresse à la femme enceinte et son compagnon. C’est une méthode de préparation à l’accouchement appréciée des futurs parents : elle a l’avantage de permettre très tôt de communiquer avec le bébé, encore bien au chaud dans le ventre de sa maman, et d’associer le futur papa à la grossesse.

Elle vise à harmoniser la grossesse, préparer sereinement l’accouchement, et elle renforce le lien entre le papa et la maman, et le lien avec leur bébé. L’haptonomie est une façon de toucher une personne en établissant un contact affectif et respectueux. Les parents apprennent ce « toucher » que le bébé perçoit à travers la paroi du ventre et de l’utérus de sa mère. Il y est sensible et y répond positivement.

Le point fort de l’haptonomie est que le père est inclut pleinement dans la grossesse. Le lien se créé principalement par l’application des mains du futur papa et/ou de la maman sur le giron maternel.

Je recommande généralement de commencer l’haptonomie à partir du 4ème ou du 5ème mois, quand la maman commence à sentir le bébé bouger.

2.2 – L’haptosynésie

L’haptosynésie est une application spécifique de l’haptonomie s’adressant aux adultes. C’est un accompagnement qui permet à la personne aidée de mettre en œuvre au mieux ses propres ressources. Cet accompagnement est une vraie occasion de confirmation du patient, dans sa façon de faire face à la maladie ou au handicap (momentané ou chronique), avec ses sentiments et émotions propres. Il doit l’aider à faire face, à avancer vers la guérison, ou à s’adapter à une situation pathologique durable.

J’aide toujours mes patients à retrouver leurs bases, leur ancrage, à réapprendre à sentir et ressentir, s’ouvrir de nouveau à un état permettant un échange, une communication plus confiante et élargie… Pour cela, je rassemble toutes mes qualités de présence, transparence, prudence, accueil, écoute. Durant toute la séance, je veille à ce que le patient se sente bien et en sécurité. Exemples de circonstances où l’haptosynésie est bénéfique : perte de confiance en soi, hospitalisation, examen technique difficile ou douloureux, fin de vie.

Qu’est-ce qui vous anime dans votre métier ?

C’est définitivement le contact, la relation avec l’autre (le patient) qui m’anime !

En chiropraxie, je traite le patient dans sa globalité (contexte familial et professionnel), ses pathologies, et je cherche avec lui des solutions alternatives.

En haptonomie, je facilite la relation entre les parents et le bébé à naître, et je donne une place au papa dans la grossesse.

En haptosynésie, j’aide le patient à (re)trouver la confiance en lui.

Trois cas où je me sens très utile, car je sens que j’aide vraiment le patient !

Pourquoi vous installez-vous au Village des talents créatifs ?

« Seul on peut être bon…ensemble on va plus loin ! »

M’installer au Village des talents créatifs, pour moi c’est participer à un projet novateur et à une démarche coopérative et participative.

Mon site : https://www.chiropracteur-haptonomie.fr