Je suis Psychologue Clinicienne depuis 1997, et je me suis ensuite formée en Thérapies Cognitives et Comportementales ainsi qu’en Relation Thérapeutique, Soins et Méditation. En parallèle, mon cheminement personnel m’a amené à pratiquer la méditation depuis plus de 25 ans, et à sillonner l’Inde, toujours dans cet objectif. Dans la pratique de mon métier de psychologue, j’allie la rigueur et l’efficacité méthodologique d’une approche scientifiquement validée (les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) ont été désignées comme efficaces dans la plupart des troubles, selon un rapport de l’Inserm en 2009), avec la souplesse et l’ouverture d’une approche humaniste, existentielle et spirituelle.

Mon approche est très active et impliquante pour mes patients : outre des exercices spécifiques donnés entre les séances, j’utilise et encourage la pratique de la Pleine Conscience et de la Compassion et de l’Auto-Compassion.

Je propose des psychothérapies en séances individuelles ainsi que des groupes de méditation de pleine conscience.

Thérapies cognitives et comportementales

Je suis en mesure d’aider les personnes ayant des troubles spécifiques tels que :

  • Troubles anxieux : trouble d’anxiété généralisée, attaques de panique, stress et anxiété, stress post-traumatique, TOCs, trouble d’anxiété sociale, …
  • Troubles de l’humeur : dépressions, troubles bipolaires, impulsivités, colère…
  • Difficultés existentielles : burn-out, perte de sens
  • Difficultés d’affirmation de soi
  • Troubles sexuels, problèmes de couple, troubles du sommeil…
  • Conduites addictives, troubles alimentaires (hyperphagie, anorexie, boulimie)

En pratique, j’utilise les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) classiques :

  • Thérapie d’acceptation et d’Engagement (ACT)

C’est une Thérapie d’acceptation et d’Engagement, qui comprend un travail sur les valeurs profondes, un positionnement existentiel. Cette thérapie utilise la pleine conscience comme outil principal, dans le but d’élargir la conscience et la capacité à choisir des actions, sans qu’elles soient le fruit de ré-actions.

Il s’agit de se recentrer sur « qu’est-ce qui est important dans ma vie ? » et le recours à la pleine conscience comme un outil thérapeutique. Son utilisation est agréable et ludique.

L’ACT ne cherche donc pas à modifier la fréquence, la forme ou le contenu des expériences psychologiques difficiles ou douloureuses, mais fait en sorte que les expériences intérieures ne fassent plus obstacle à l’action en direction de ce que l’on voudrait dans la vie.

  • Thérapie Fondée sur la Compassion (TFC)

Cette thérapie, fondée par le Professeur Paul Gilbert, est basée sur la compassionDes études ont montré que développer sur soi, et sur le monde, un regard compassionné, non, ce n’est pas seulement devenir bêtement gentil. En devenant plus indulgents avec nous-mêmes, nous devenons moins autocritiques, moins honteux, moins coupables. Nous apprenons à nous accepter ; ainsi, en devenant plus indulgent avec les autres et le monde, plus compassionné, nous devenons plus aimant. Nous instaurons alors des cercles vertueux qui nourrissent l’apaisement et la confiance, et apaisent nos systèmes de menace et de compétition.

Dans la TFC, je me concentre sur l’identification des forces du patient, de ses attributs positifs ou de ses compétences (telles que son courage, sa gentillesse envers les autres ou son adaptation antérieure). Les patients apprennent à prêter attention et à penser à leurs qualités positives, peut-être en revisitant des souvenirs positifs et en travaillant sur ces aspects de soi. J’enseigne également des exercices d’orientation liés au fait de savourer des expériences, afin de développer l’appréciation et la gratitude. Quelle que soit la technique employée, mon approche est active et impliquante pour les personnes : je donne des tâches à faire entre les séances, des exercices à réaliser (simple observation ou exercices comportementaux).

Au cours de la thérapie, je souhaite que mes patients apprennent à prendre conscience de la nature des pensées qu’ils nourrissent à leur insu, et qui entretiennent leur anxiété, leur colère, leur peur. J’accompagne chacun de mes patients vers la compréhension de ces mécanismes, la confrontation avec ces sensations désagréables sans les fuir, et la mise en place de solutions, d’attitudes pour faire face à ces questions. Lorsqu’il a été préparé et rendu possible en amont, un véritable changement dans notre manière de vivre est possible par l’action.

Pratiques autour de la Méditation de Pleine Conscience

Je fais mon possible pour aider les personnes dans des difficultés existentielles et diffuses :

  • Sentiment de perte de sens devant l’existence et le bouleversement des valeurs,
  • Quel rapport développer à la souffrance inhérente à la vie,
  • Quelle hygiène mentale et spirituelle entretenir au quotidien apporter à son existence.

Les outils que j’utilise varient, là aussi, selon les besoins :

  • Méditation de Pleine Conscience

Elle peut être pratiquée en elle-même, afin de favoriser l’accueil de ce qui est au présent, l’« être » plutôt que le « faire », le fait d’agir plutôt que de réagir tels des automates, à nos pensées, nos sensations ou encore aux émotions que nous avons éprouvées.

La méditation de Pleine Conscience consiste en l’observation consciente, la plus « pleine » et entière possible, de ce qui nous traverse, afin de nous en dés-identifier et comprendre que ce qui me traverse n’est pas moi, et ainsi prendre la distance nécessaire avec nos états internes. Elle permet d’établir en soi un espace vide entre ce qui entre en nous (les situations, les stimuli auxquels nous sommes exposés) et ce qui en sort (la manière dont nous y réagissons), afin de dé-conditionner nos réponses. L’objectif est que les réponses émergent depuis un espace libre et silencieux en nous.

La pleine conscience peut être également associée à des éléments de psychologie cognitive. C’est le cas du protocole MBCT (Mindfulness Based on Cognitive Therapy), développé par des psychologues et psychiatres méditants, évalué lui aussi scientifiquement et attestant de bons résultats pour prévenir la rechute des troubles dépressifs (c’est-à-dire ne pas tomber dans les mêmes « erreurs mentales » qui peuvent être génératrices de la dépression) ou pour les troubles anxieux notamment.

  • Méditation sur le Cœur

Le cœur étant le siège de la conscience, il est capital de pouvoir en faire un écrin pur, à l’image du niveau de conscience que nous souhaitons avoir. Il est le siège de l’amour ineffable qui traverse la création…

C’est pourquoi il est important d’avoir les outils pour le nettoyer du négatif vécu et qui nous a imprégné, et des conditionnements instaurés. Les pratiques contemplatives de compassion, en renforcement au long cours de la TFC évoquée plus haut, apaisent en nous tout ce qui se sent menacé, traqué. Dans notre monde actuel, où tant de personnes sont en burn-out à force de ne plus être capables de suivre des cadences impossibles, ou des missions impossibles en raison d’une incompatibilité de valeurs, ces pratiques sont une bénédiction et aident à comprendre ce qu’il se passe en nous lorsque nous n’en pouvons plus…

En pratique :

En consultations individuelles, moment particulier où nous travaillons des problématiques personnelles, j’utilise plutôt les pratiques méditatives comme un complément précieux aux TCC, TFC et approche ACT.

En groupe, je propose un groupe hebdomadaire de méditation de Pleine Conscience, associée à la Méditation sur le Coeur, les jeudi soir à partir de février 2019: le format est en général une session hebdomadaire pendant 6 à 8 semaines, avec une durée de séance allant de 1h30 à 2h. Les thèmes peuvent être les suivants, en fonction des besoins des participants (liste non exhaustive) :

  • Prévention de la rechute dépressive (MBCT)
  • Pleine Conscience et troubles anxieux
  • Pleine conscience et hyperphagie / boulimie / addictions
  • Méditation et Compassion pour Soi

Qu’est-ce qui vous anime dans votre métier ?

Je suis passionnée par le contact humain, mais surtout par la possibilité d’apporter des réponses aux souffrances que nous traversons tous, en permettant à chacun de se reconnecter à son essentiel. J’aime le lien qui m’unit à mes patients, la confiance qui s’instaure, le bien-être qui revient…

Pourquoi vous installez-vous au Village des talents créatifs ?

Dans un monde où les valeurs, les tendances, modes de pensées ont tendance à s’uniformiser en même temps que la mondialisation progresse, je pense que nous avons besoin de fédérer nos enthousiasmes et nos forces vers ce qui a du sens et qui porte haut les valeurs du lien (un Village), de ce qui est durable et qui repose sur des valeurs communes (le recyclage, une consommation modérée, etc).

Toute ma pratique vise à permettre à tout un chacun de se ré-approprier simplement, sans dispositif coûteux, par une démarche essentielle, ses propres ressources, qui résident en chacun de nous de toute éternité, et qui sont gratuites. Il est juste nécessaire d’en reprendre conscience et d’en retrouver le mode d’emploi adapté.

PRENDRE RENDEZ-VOUS