L’hypnose et le monde du travail

Après avoir passé une dizaine d’années à former des salariés d’entreprise de tous secteurs d’activité, j’ai souhaité affiner ma pratique professionnelle en me dédiant à l’humain en tant que tel. Tout naturellement, j’ai développé des compétences autour de l’amélioration des conditions de travail et la valorisation de l’individu dans le système complexe de l’entreprise. C’est avec dynamisme que j’ai pu proposer à toutes sortes d’organisations mes services, afin de prévoir et de mettre en place des politiques saines et stables de prévention des risques professionnels. Dans ces structures professionnelles, j’ai instauré des démarches d’ergonomie, en privilégiant le mode participatif afin de solliciter l’ensemble des acteurs de l’entreprise, les encourager à interagir entre eux et de trouver des axes d’évolutions. L’idée étant de réduire les impacts négatifs de l’organisation sur les individus, que ce soit au niveau physique comme psychique et mental.

Mon constat, certes empirique, est que l’être humain salarié n’existe plus, ou mal, dans une organisation toujours plus affûtée et demandeuse. Les entretiens que j’ai pu avoir avec ces salariés laissent apparaître des souffrances ou mal-être dont l’entreprise ne sait que faire.

C’est pourquoi, et toujours dans un souci d’accompagner ces organisations au plus près de leurs problématiques, je me suis intéressée à la PNL (Programmation Neuro Linguistique) et à la façon de l’intégrer dans des méthodes de management et de communications bienveillantes.

Malgré toutes les bonnes volontés que j’ai pu rencontrer lors de mes différentes expériences de terrain, je garde un sentiment d’inachevé dans l’accompagnement de l’individu dans la réalisation de soi. J’ai alors décidé de me tourner vers des outils plus personnels comme l’hypnose, pour répondre aux besoins de ces personnes. Puisque je ne pouvais régler définitivement les contraintes subies par l’Homme au travail, alors peut être pourrai-je l’aider, l’accompagner plus individuellement sur le chemin du bien-être et de la réalisation de soi.

La Programmation Neuro-Linguistique

La pratique de l’hypnose Ericksonienne, orientée PNL, m’a permis de comprendre que chacun d’entre nous possède en soi les clés de sa guérison. Le praticien en hypnose sollicite la créativité de l’inconscient et l’invite à exprimer ce qui pourrait être changé pour rendre certaines situations moins difficiles. Ce type d’hypnose suit le cheminement « erratique » de l’inconscient. Il puise parmi plusieurs techniques de communication afin de provoquer un dialogue entre celui-ci et le conscient : métaphores, recadrage, activation de rêves, suggestions indirectes ou composées, altération sensorielle, etc.

L’hypnose définit aussi bien la méthode que l’état dans lequel le praticien en hypnothérapie plonge le « thérapé ». Cet état se situe entre la veille et le sommeil. Nous définissons l’hypnose (thérapeutique) comme étant un « état élargi de la conscience (EEC) permettant une plus grande suggestibilité, dans le but de favoriser les changements positifs (comportementaux, psychiques, physiques…). En effet, lorsque nous entrons en état d’hypnose, nous accédons tout simplement à cet état modifié de conscience, grâce auquel se crée un pont entre notre cerveau gauche rationnel (souvent dominant : le mental, notre cerveau analytique) et notre cerveau droit émotionnel (siège de notre intuition, de notre créativité, de notre imagination).

L’utilisation des techniques d’inductions hypnotiques permet de créer cette passerelle naturellement, par la saturation des sens. L’activité cérébrale s’en trouve ainsi modifiée : le rythme du cerveau passe des ondes bêta (correspondant à l’état de veille habituel) en ondes alpha (voire thêta), c’est-à-dire à un rythme plus lent. Cet état de conscience plus profond favorise une plus grande réceptivité. Une fois l’état d’hypnose installé, il s’agit de l’utiliser à des fins thérapeutiques. Emilie Coue nous rappelle que « lorsque l’imagination est confrontée à la réalité, c’est toujours l’imagination qui l’emporte ». L’hypnose est un outil puissant parce que justement elle facilite l’accès à cette précieuse ressource que nous possédons tous : le pouvoir de l’imaginaire. C’est parce qu’elle permet de convoquer le « médecin intérieur » du sujet, en l’aidant à se connecter à ses propres ressources, que l’hypnose favorise des transformations positives. Le Praticien en Hypnothérapie devient l’accompagnateur qui facilite cette aventure thérapeutique en utilisant différentes techniques telles que la suggestion hypnotique, la visualisation, l’art de la métaphore.

Cet état, totalement naturel, est vécu par nous tous de multiples fois dans la journée : au volant, en regardant un film passionnant ou encore en se plongeant dans un livre…

Troubles gérés par l’hypnose

L’hypnose thérapeutique permet de gérer de nombreux troubles, et ce, dans divers domaines. En voici quelques exemples :

  • Préparation physique et mentale,
  • Troubles du sommeil et de l’apprentissage,
  • Addictions,
  • Phobies et angoisses,
  • Dysfonctionnements sexuels,
  • Douleurs chroniques, aigües,
  • Périnatalité et préparation à l’accouchement,
  • Traumatismes et dépressions,

Qu’est-ce qui vous anime dans votre métier ?

Centré d’abord sur l’humain, j’ai à cœur de trouver la voie de changement la plus confortable pour chacun de mes patients, à travers une écoute bienveillante et chaleureuse. Plus que l’application de techniques, chaque rendez-vous est un moment unique adapté à vos besoins, pour aller au plus près de ce qui vous convient. Chaque séance est un moment précieux qui peut radicalement changer votre vie. C’est le changement opéré chez le patient qui me fascine et m’anime au quotidien, le bien-être retrouvé, une clé qui apparaît, une porte qui s’ouvre…

Pourquoi vous installez-vous au Village des talents créatifs ?

Intégrer le Village des talents créatifs m’est apparu comme une évidence, tant ce projet a dans son ADN cette idée de développement durable dans le respect des Hommes et de son environnement. Ce lieu, à l’esthétisme pur, sera pour chaque visiteur un lieu de vie dans lequel il pourra ressentir cette atmosphère de partage, d’écoute et de convivialité autour de ses villageois qu’ils soient artistes, commerçants ou thérapeutes.

Je porte ces valeurs humanistes et ne considère pas autrement ma relation à l’autre dans la pratique de l’hypnose thérapeutique.